AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

KAYLAH - ta tronche me dit quelque chose...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Mao R. Brown

avatar

▌PSEUDO : dieu 8)
▌MESSAGES : 180
▌MULTICOMPTE : nope.
:
▌PARTENAIRES : Lennon J. Walden

facebook relationship
• UNDISCLOSED DESIRES:
GROUPE: BEAUTY

MessageSujet: KAYLAH - ta tronche me dit quelque chose... Mer 14 Avr - 12:59

ft. KAYLAH E. LOCKHAART
    Jusqu'à présent, je n'avais pas réellement eut le temps de me promener dans Miami. A vrai dire, je n'étais pas encore sorti de notre villa. Et j'avais sérieusement besoin d'air. Et même si je n'aimais pas tellement l'idée d'être plongé dans la foule ni celle d'être seul à me balader dans cette ville immense, je me décidai tout de même à sortir de cette maison. Etre filmer 24 heure sur 24 ne me dérangeait pas vraiment et cela n'affectait en aucun cas mon mode de vie. J'étais totalement moi-même et d'ailleurs, je ne voyais pas pourquoi l'on devait subitement changer son comportement juste pour une émission où l'on était regarder et épier par l'Amérique. Après tout, mieux valait, justement, mettre sa personnalité en avant dans le but de se détacher du reste des habitants de la maison. Et si pour cela je devais me montrer nu à la vue de tous, je m'en fichais et je le ferais. Je n'avais jamais été pudique et surtout, j'étais prêt à n'importe quoi pour me faire remarquer. Je pouvais même danser sur les tables s'il le fallait. Pour ce qui était de foutre la merde, j'étais passé maître dans la matière et je n'avais aucun soucis donc pour mettre cette technique d'emmerdeur en place dans la villa. Néanmoins, un peu d'air de temps en temps ne faisait pas de mal et j'étais arrivé à un point où il m'en fallait un grand bol. Je n'étais pas totalement serein dans ces rues bondées de monde. Mais après tout, j'en avais l'habitude. En effet, Londres était également une grande ville et les rues ne manquaient pas non plus de gens. Ce que je détestais. Car oui, j'étais un peu agoraphobe et je détestais cette sensation d'oppression. Cela se renforçait lorsque je me sentais seul, lorsque je me promenais seul. J'avais cette désagréable impression d'être seul dans un monde où tout le monde cherchait à m'écraser. Et comme généralement, c'était moi le maître de la situation, et bien, je n'aimais pas vraiment cette position.

    Au bout de quelques minutes de marches, j'arrivais un peu par hasard prêt de la plage. Je décidai d'abord d'aller y faire un tour histoire de tremper mes pieds dans l'eau et ainsi de les rafraîchir. Puis, lorsque je vus le monde sur cette plage, je me ravisai, préférant encore la foule du centre ville que celle, encore plus dense, sur la plage. Mon regard se posa alors sur l'une des vitrine aux alentours et je reconnu le symbole familier du Starbuck Coffee que l'on rencontrait en grand nombre à Londres aussi. C'est donc dans cette direction que je me dirigeai. Aujourd'hui était un beau jour niveau temps. En effet, même si nous étions dans une partie de l'Amérique plutôt chaude et que, par conséquent, c'était plutôt habituel, j'avais l'impression qu'il faisait encore meilleur que les jours précédent. Peut-être était-ce du à la légère brise qui soufflait et qui rafraichissait l'atmosphère ? Je n'en savais rien. Dans tous les cas, le ciel était bleu et rien ne semblait pouvoir le perturber. Il n'y avait aucune trace de nuage dans les parages. Toutefois, le temps pouvait subitement changer, nous n'étions jamais à l'abri d'une quelconque averse.

    J'entrai dans ce café familier bien que ça soit la première fois que j'y pénètre. L'une des candidate était assise seule à une table. Celle que je croyais connaître mais qui semblait me prendre pour fou dés que je faisais une quelconque allusion à notre passé commun. Comme si elle m'avait oublié ou bien qu'elle m'ignorait totalement. Comme si elle ne se souvenait plus de moi. Et j'avouais que cela me perturbais. J'étais pourtant certain que c'était elle. D'accord, je ne l'avais plus vue depuis quelques années maintenant mais je ne pouvais me méprendre. Je l'avais vue tellement de fois auparavant... J'étais sur que c'était elle. Simplement, elle faisait comme si je n'avais jamais existé et ça m'énervait au plus au point. J'avais beau essayer de me faire remarquer lorsqu'elle était là, rien n'y faisait. Elle avait été quasiment la seule à qui je m'était confiée et elle devait, logiquement, en savoir un rayon sur moi. Du moins, plus que la plupart des candidats. Généralement, j'évitais de parler de mon passé. Si bien que les seules choses que les autres savaient sur moi, c'était que j'habitais au Texas, que je m'appelais Mao Raphaël Smith, célibataire, coureur de jupon et photographe. Ce qui n'était en soit pas grand chose. Je m'approchai de sa table et m'y assois sans lui poser la moindre question. Elle était en train de lire. Je la contemplai un moment sans rien dire. Elle semblait ne pas avoir remarquer ma présence. Mais j'avais dans l'idée qu'elle savait éperdument que j'étais là mais qu'elle faisait simplement comme si elle ne m'avait pas remarquer. Pour bien lui signifier ma présence, je renversai le café se trouvant devant elle. « Oups... ». Je ne me foulai même pas à ramasser et la regardai jurer. « Admettras-tu un jour que tu me connais ou faudra-t-il que je te ravive la mémoire encore et encore jusqu'à obtenir réaction ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaylah E. Lockhaart

avatar

▌PSEUDO : Exotic
▌MESSAGES : 158
▌MULTICOMPTE : nop =D
:
▌PARTENAIRES : Leopold <3

facebook relationship
• UNDISCLOSED DESIRES:
GROUPE: GEEK

MessageSujet: Re: KAYLAH - ta tronche me dit quelque chose... Jeu 15 Avr - 10:29


Ta tronche me dit
quelques choses...

KAYLAH & MAO

    « Imma be the future. Imma be the whole, reason why you wanna come to a show ». Quelques paroles de chansons. Probablement la devise des Beauty. Pour Kaylah, c’était tout le contraire. Elle aurait voulu se faire petite. Pourquoi avait-elle participé à l’émission d’ailleurs ? Sur un coup de tête apparemment. « Je veux montrer que les Geek ne sont pas forcément mal habillé et renfermés sur eux » s’était-elle dit quand elle s’était inscrite. Et pourtant, elle avait pu le retrouver. Mais à quelle prix ? En le regardant chaque instant avec plein de regrets, passer devant lui, sans lui adresser un regard d’amour qu’elle aurait voulu lui donné…Non. Son cœur avait été encore plus brouillé, et ce au plus grand bonheur de la production, apparemment. Depuis le début de l’émission, elle n’aimait pas trop être devant les caméras, enfin cela ne lui dérangeait pas. Mais montrer sa faiblesse à des millions d’Américains l’énervait du plus haut point. Voilà pourquoi généralement, elle se terrait en dehors de la villa, hormis lorsqu’il le fallait. Mais dès qu’elle en avait l’occasion, la jeune femme fuyait se contexte pour pouvoir respirer quelques instants.

    C’était une très belle journée. Le soleil de Miami était Roi en cette journée, et cela se remarquait. Dans la rue, tout le monde était en tongues, t-shirt et lunette de soleil. Et bien, la geek ne faisait pas exception. Habillée d’un simple jean et de tongues, elle avait enfilé une tunique en voile, avait enfilée un collier sautoir. Ces cheveux lâchés retombaient gracieusement sur ces épaules. Pour se protéger du soleil, elle aussi avait enfilé sa vieille paire de soleil. Avançant vers la plage, elle sourit quand son regard se posa sur la vague de monde, bronzant sur le sable chaud de la plage. Dommage qu’elle n’était pas en maillot de bain, ou avait une serviette, elle se serait bien allonger et fait de même que les autres. En quête d’un endroit où se pauser autour d’une boisson et de son livre, son regard se posa sur le Starbuck coffee de la plage. Quoi de mieux, après tout ? En entrant, elle remonta ses lunettes sur le haut de son crâne, qui retenait ces cheveux de ne pas montrer tomber sur son visage. La jeune femme commanda un smothiee et un cookie, puis se posa sur une des tables libres prêt de la vitrine. Se mettant à l’aise, elle bu une gorgée, et puis s’enfonça dans sa siège et commença à lire tranquillement. Qu’est ce qu’elle était bien là. Personne ne venait la déranger, personne qu’elle ne connaissait, personne, rien qu’elle ! La jeune femme ne su réellement combien de temps elle était restée là, mais, son smothiee et cookie finit, elle avait commandé un café qu’elle n’avait pas encore touché depuis qu’il était arrivé.

    Et puis, soudainement, une personne vint s’installer en face d’elle. Les yeux rivés sur son livres, elle pu tout de même reconnaître un des habitants de la villa. Forcément, ce n’était pas possible qu’on la laisse en paix au moins une fois. Et à la grande habitude de Mao, il renversa son café, qui vint directement s’écraser sur sa tunique. Un léger cri se fit entendre lorsque la chaleur du café vint presque lui brûlé la cuisse, puis elle pris une serviette et tenta d’éponger le tout.

      - Merci de ta « fausse » maladresse. Tu viens de foutre en l’air l’une des tuniques que j’adorais.


    Kaylah le regardait avec un air haineux. Elle savait qu’un jour ses soupçons allaient se confirmer sur elle. Mais pour l’instant, elle n’était pas prête à parler du bon vieux temps. Non, son passé n’existait plus, et le lien qu’elle avait tissé avec lui aussi, surtout à cette partie de a vie. En faite, la jeune femme en avait un peu le cœur brisé, parce qu’elle se souvient que Mao avait été irréprochable dans tous les points. Mais…sa décision n’avait toujours pas changé.

      - Je ne vois pas de quoi tu parles, Mao.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

KAYLAH - ta tronche me dit quelque chose...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Miami Beach :: Starbuck Coffee-
Ouvert depuis le 05 Avril 2010.Page copy protected against web site content infringement by Copyscape
(c) Désign par Fake Monster.Rendu optimal du design : 700*327, Mozilla Firefox. PA & CSS par Sugarfall. CSS optimisée pour Mozilla firefox.
Aucun plagiat, aucune inspiration ou reproduction totale/partielle du forum ne seras autorisé, nous serons intransigeant sur cela et ne ferons pas d'exception.
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit